Wikio

Partagez cette page avec vos amis.

 

De retour dans la Principauté de Monaco pour son premier Grand Prix Historique, je décidais de réitérer l'expérience en faisant un détour par le Musée du Prince Renier qui accueillait comme à son habitude une vente aux enchères organisée par la maison Brooks. L'année précédente m'avais permis de voir de très belles choses, cette année là avait révélé aussi de bonnes surprises que je vous propose de découvrir à travers cette sélection de Ferrari.

Bonne visite. 

 

Ferrari 225 S  Spyder Vignale de 1952 châssis 0154ED

Cette voiture a fini première au Grand Prix de Monaco 1952 avec à son volant Vittorio Marzotto. Il s'agit de la première des quatorze 225 S Spyder réalisées par Vignale .Le carrossier Italien a d'ailleurs réalisé la totalité des 225 S Berlinetta et Spyder (21 au total) à l'exception du châssis 0166ED habillé par Touring.

Lors de la vente elle fut adjugée 550 000 Dollars mais ne possédait pas encore son moteur d'origine remplacé en 1953.

Son heureux acquéreur se procura la même année le dis moteur et entama en 1998 une restauration chez DK Engineering. Elle réapparue avec sa nouvelle mouture deux ans plus tard au Grand Prix Historique de Monaco où elle finira cinquième de sa catégorie et neuvième au général.

 

Ferrari 500 Mondial Spyder Pinin Farina de 1954 châssis 0408MD

En 1958 cette voiture  fut dotée par le Suédois Ockelbo Verkstad d'une carrosserie en fibre de verre dans le style des modèles réalisés par Scaglietti.

Ce n'est que bien plus tard, en 1991, que la voiture retrouva son style Pinin Farina par la Carrozzeria  Bachelli & Villa of Bastaglia de Modène. Douze exemplaires furent produit par Pinin Farina dans cette configuration.

Elle trouva preneur lors de la vente pour 344 000 Dollars.

 

Ferrari 250 GT Berlinetta châssis long de 1958 châssis 0879GT

Cette voiture porte aussi la dénomination non officielle de 250 "Tour de France" en hommage a ses 9 victoires dans cette épreuve. Le modèle ci dessous fait parti de la troisième série (18 exemplaires), reconnaissable à ses trois prises d'air sur la custode.

Lors de la vente son prix a atteint un peu plus de 600 000 Dollars, un cote élevée certainement en raison d'une restauration achevée la même année et d'un impressionnant palmarès acquis dans les années 50 par son propriétaire et pilote Wolfang Seidel.

 

Ferrari 250 GT Lusso  de 1963 châssis 4469GT

 

Ferrari 365 GTC/4 de 1971 châssis 14749

 

Ferrari 308 GTB GR4 "Facetti" de 1977 châssis 20457

Le modèle ci dessous fut la première 308 GTB Compétition construite par les fameux préparateurs Carlo et Giuliano Facetti de Bresso à Milan. Il présente toutes les spécifications Groupe 4 : carrosserie en polyester, ailes élargies, boîte de vitesse course, double circuit de freinage avec de gros freins autoventilés , barre antiroulis renforcée, échappement direct, jantes avec pneus slicks, bacquet de course avec harnais 4 points....

20457  forte de 320Ch fut préparée pour Mr Besenzoni, qui participa à de nombreuses courses internationales à son volant entre 1977 et 1980, comme les 6 heures de Vallelunga, les 6 heures de Monza, les 1000 km de Monza ou encore les 24 heures de Daytona.

 

Ferrari 126 C2B de 1983 châssis 65

Remplaçante de la 126C2,cette Formule 1 fut pilotée par Patrick Tambay durant la saison 1983.